Chez les Perrin, demandez Charles ! Eh bien c'est Charles qui nous a fait le plaisir de venir nous présenter - et surtout faire déguster - les vins de la maison Perrin et de l'immense Château de Beaucastel, l'un des plus fameux domaines de Châteauneuf-du-Pape.
Beaucastel, c'est une machine de guerre. une puissance de frappe commerciale parmi les plus efficaces de la viticulture française. Pas un pays au monde où vous ne trouverez les armoiries châteauneuvoises surmontées de la graphie moyen-âgeuse qui font la tradition du vin tricolore. Aux côtés du phare Beaucastel, la maison de négoce Perrin rayonne sur toute la vallée du Rhône et propose des cuvées de qualité dans les principaux crus méridionaux. Au cours de cette dégusation, nous avons commencé par le sémillant rosé Eléphant Rose, beau succès commercial qui égaye les journées piscine de nos étés. Deux vins estampillés Perrin pour suivre : le Vinsobres 2008 et le rare Gigondas Vieilles Vignes de 2007, produit à seulement 4000 bouteilles. Une paille dans l'océan Beaucastellien. Mais le sérieux, c'est le Châteauneuf. Les blanc sont comme à leur habitude somptueux. Avec évidemment une préférence pour le 100 % vieilles vignes de Roussannes, d'une profondeur et d'une richesse inégalées à Châteauneuf. Pour les rouge, 2009 et... 1998 pour un grand écart de grande classe. A attendre, encore et toujours.

Les vins de Beacastel ->

Photo 053 Photo 054