Soirée à bulles à LVDS pour vous faire partager notre récent coup de cœur de la Côte des Blancs : Pascal et Laure Doquet sont installés à Vertus, entre Châlons et Épernay, au pays du Chardonnay. 95 % de leur vignoble produit du blanc de blanc, dont une pépite de 1 hectare et demi sur l’un des plus grands terroirs de la Champagne, à Mesnil-sur-Oger. Là même où les immenses Krug, Salon ou Roederer font leurs mythiques cuvées. Mais les Doquet, eux, n’ont pas la folie des grandeurs. « Notre ambition, dit Pascal, c’est de faire du vin, pas juste des bulles avec une jolie couleur. Oui, un corps de vin, spirituel pourquoi pas. Un vin qui délie les langues et donne envie de se resservir. » Les discrets Doquet, ont en tout cas fait un bond dans la presse spécialisée, qui ne tarit pas d’éloges sur leurs champagnes : avec le bio, remarque-t-elle, les vins ont gagné un supplément de finesse qui est la marque des grands. Et pour la bonne bouche sachez que Pascal et Laure dînent tous les soirs… au champagne, qui, paraît-il, s’accorde avec la plupart des mets. Laure nous confie qu’elle l’adore avec le fromage de chèvre, les St Jacques bien sûr et que son poulet fermier avec une sauce crème et champagne est superbe.

Nous étions accompagnés pour cette dégustation de Frédéric Grange, spécialiste de la Champagne et représentant dans la région de la maison Doquet. Champagnes dégustés : Premier Cru Blanc de blanc Arpège, Diapason Grand Cru Le Mesnil-sur-Ogé, Rosé Anthocynaes Premier Cru et les deux millésimés 2005 Premier Cru de Vertus et Grand Cru Le Mesnil-sur-Ogé. Dantesque !

IMG_6644

IMG_6645

IMG_6649

IMG_6653

IMG_6647